Soutenez financièrement l’avenir du Carnaval de Paris !!!
29/01/2017

Basile Pachkoff                                                                             Paris, le 29 janvier 2017

Président de l’association Droit à la Culture

feteducarnaval(AROBASE)gmail.com

Chers Amis du Carnaval de Paris,

Défendre la joie, la bonne humeur et les traditions festives parisiennes représente une cause juste et essentielle. Je m’y consacre depuis bientôt vingt-cinq ans. J’ai commencé en 1993. Rejoint en 1997 par Alain Riou avec son association Droit à la Culture, nous avons pu assurer la renaissance du Carnaval de Paris dont j’avais pris l’initiative de la renaissance. Puis, en 2009, avec Alexandra Bristiel ce fut à Paris la renaissance du cortège de la Mi-Carême : le Carnaval des Femmes.

Suite à la disparition d’Alain Riou en 2004, j’ai pris la présidence de l’association Droit à la Culture dont il était le président-fondateur.

Aujourd’hui les deux fêtes dont j’assure l’existence sont parmi les trois seules traditionnelles de Paris qui revivent à présent. En 2016, pour sa dix-neuvième édition, le cortège du Carnaval de Paris a regroupé cinq mille participants. Celui du Carnaval des Femmes, dont c’était la huitième édition, a rassemblé plusieurs centaines de participants des deux sexes. Par ailleurs, des amis et moi avons fait renaître en 2015 la Fête des Fous. Le cortège 2016 prêt à sortir n’a hélas pas été autorisé.

Le Carnaval de Paris et le Carnaval des Femmes sont des fêtes libres, bénévoles, gratuites et autogérées. Dont l’unique but est la joie, la bonne humeur et la vitalité de belles traditions. Leur base c’est le cœur, pas l’argent. Cependant il y a quelques frais représentés, par exemple, par les assurances, les sites Internet… Durant des années je les assumais pratiquement seul, et à présent tout seul. Depuis 2016, je suis retraité et mes ressources sont très maigres. Des amies m’ont fait remarquer que le risque existe que ces fêtes disparaissent demain par le manque du financement que j’assure au détriment de mon confort quotidien. Ce serait vraiment dommage.

Je suis un artiste et je n’aime pas du tout parler d’argent. Cependant je me vois obligé malgré tout d’en parler. Il ne s’agit pas de sommes extraordinaires. Avec au moins un millier d’euros par an assurer la joie de plusieurs milliers de personnes, ce n’est pas bien cher en regard de tout ce qui se dépense et se gaspille aussi parfois par ailleurs.

Soutenez le Carnaval de Paris et le Carnaval des Femmes ! Pour que ces fêtes perdurent et grandissent ! Devenez amis de Droit à la Culture en envoyant cinq euros, ou plus, ou moins, par chèque à l’ordre de Droit à la Culture, à l’adresse de : Droit à la Culture 14 rue des Thermopyles 75014 Paris. Indiquez votre adresse mail pour garder le contact. Merci beaucoup par avance !

Et surtout venez participer au vingtième Carnaval de Paris le dimanche 26 février 2017 au départ de la place Gambetta, et au neuvième Carnaval des Femmes le dimanche 26 mars 2017 au départ de la place du Châtelet.

Pour vous informer sur nos fêtes : consultez les sites Internet : www.carnaval-paris.org et www.carnaval-des-femmes.org

Avec mes meilleurs sentiments dévoués à Paris, la Fête et le Carnaval.

Basile Pachkoff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *